Du 3 au 6 juillet 2017, l’innovation était à l’honneur à l’occasion de la TechWeek de la Société Générale.

A travers de nombreux stands, conférences, ateliers, et showrooms des Hubs, 6 piliers de l’innovation étaient explorés; le Digital Workplace, le Big Data & A.I, le digital process, le Cloud, la Cyber security, et le Emerging Tech. 

Sur le thème de la cybersécurité, l’EEIE s’est associée à Philippe Chabrol, Fondateur et Directeur Associé chez AFFINIS et à Frédéric Mouffle, Directeur Technique chez KER-MEUR SA  pour sensibiliser les collaborateurs de la Société Générale aux gadgets, outils, techniques d’espionnage et de contre-espionnage.  

Le public a eu la joie de découvrir la panoplie de l’espion en herbe, cravate et montre caméra , spray à rayon X pour le courrier, lunette rétroviseur, ou plus sérieusement brouilleur, stylo caméra et keylogger.  Véritable phénomène d’attraction, le stand ne désemplit pas et la foule ne cesse de s’étonner devant la simplicité d’utilisation de ces produits.

A la question “mais, est-ce légal ? “, le “en vente libre sur internet”  est de rigueur suivi d’un ” MAIS c’est l’utilisation que vous en faîtes qui peut devenir illégale ! ”  

Rapidement, une légère psychose s’installe: comment faire pour se protéger ?  Premier réflexe: gare aux informations que vous partagez sans vous soucier de votre environnement;  la fuite de données en entreprise est avant tout liée aux facteurs humains.  Enfin, des professionnels en intelligence économique et en cybersécurité existent pour lutter contre les malveillances économiques et aider les entreprises dans leur projet de cybersécurité.

Tout le monde est rassuré, des solutions existent !

C’est le moment de convier les participants au cocktail de clôture de la TechWeek spéciale Cybersécurité,  l’occasion d’un “Vodka-Martini, au shaker, pas à la cuillère” et de tester une nouvelle fois nos gadgets…..

Share Button