L’EEIE a rejoint le club « Etat d’Alerte » du CEPS, Centre d’Etudes Prospectives Stratégiques. Parmi les nombreux thèmes sur lesquels ce think-tank organise réflexions et propositions d’action, les risques et opportunités associés à l’usage croissant et incontournables des « outils connectés » sont au cœur de l’action de ce club.

Acteur et expert en la matière, l’EEIE se réjouit de rejoindre ce club, carrefour d’échanges riches et concrets dans un domaine clé.

Pourquoi un Club « Etat d’Alerte » ?

La globalisation des échanges et des communications, le développement des technologies ont continué à faire des outils connectés, des « passages obligés ». Source d’opportunité, mais aussi de risque, cet univers de transmissions et d’échanges doit être appréhendé avec subtilité et méthode. Les Etats comme les entreprises et les particuliers sont, et seront de plus en plus, vulnérables aux attaques informatiques.

Il est important de quantifier la nature de cette menace et de définir les moyens adéquats pouvant permettre de se protéger et si nécessaire de répliquer.

Conscient des enjeux, le CEPS a souhaité réunir les différents grands acteurs et experts concernés et impliqués par ce sujet ; sensibiliser les responsables administratifs, les décideurs politiques, les opinions publiques ; dépasser les constats pour formuler des propositions crédibles et concrètes. Tels sont les objectifs du Club Etat d’Alerte.

Via CEPS

Share Button