« Comme un seul homme » C’est le nom qu’Eric Bellion a donné à son bateau pour partir à l’aventure de son premier Vendée Globe. C’est fou comme un seul nom peut en dire long sur le challenge d’un homme ! Fort d’une expérience du grand large depuis plusieurs années Eric n’en est pas à son premier coup d’essai …

  • 2003-2006 : Tour du monde à la voile sur Kifouine.
  • 2010 : Défi intégration. Record océanique à la voile en 68 jours d’un équipage de personnes handicapées et de personnes valides.
  • 2013 : Team Jolokia. Un équipage dont personne ne voudrait sur le papier, face aux professionnels (Fastnet Race, Armen Race, Record SNSM).
  • 2015 : Transat Jacques Vabre avec Sam Goodchild (7e)

Cette année l’exploit semble légèrement différent, le navigateur se retrouvera en solitaire pendant toute sa traversée soit 46 300 kilomètres (25 000 milles) sans escale et sans assistance. L’authenticité de cette course rime souvent avec les valeurs et les défis personnels de chacun. Acteur et porteur d’un message fort, cet aventurier des mers souhaite aussi sensibiliser le public à l’ouverture d’esprit mais aussi donner l’envie d’aller vers l’autre « La différence est ce qu’il y a de plus difficile à vivre, mais si on veut être heureux et grandir ensemble c’est la seule voie »

Les motivations de cet ancien manager sont une véritable bouffée d’oxygène dans cet univers ou la compétition est récompensée. Eric Bellion nous dévoile une autre approche de la course avec comme ambition unique de transmettre le message suivant, « Pour Innover, avancer dans la vie, il faut accepter de faire deux pas dans le noir » . En parallèle il nous invite à réfléchir à cette question essentielle : Et si l’adhésion à un projet commun, au-delà des différences des hommes qui le porte, n’était pas le facteur clé de réussite de toute mission ?

C’est sur cette vague que vogue aujourd’hui au large « Comme un seul homme ». Dans son sillage, l’EEIE apporte tout son soutien à Eric, son skipper, le fils de Fortuné Bellion intervenant à L’EEIE depuis plus de 8 ans.

Bon vent, bonne mer et très belle édition 2016 du Vendée Globe Challenge à « Comme un seul homme » !

 

  • source : http://www.vendeeglobe.org/fr/skippers/61/eric-bellion
  • source : http://www.commeunseulhomme.com/
Share Button