La presse était dans l’exercice, maintenant l’exercice est dans la presse !

Jeudi dernier, la promo 8 de l’EEIE s’est prêtée au jeu de l’exercice de communication de crise.

Face à un drame fictif nourri de désespoir professionnel et familial, répartis en équipes chargées de communiquer au nom des différentes parties prenantes du scénario, les étudiants ont passé une journée intense. Suicide, alcoolisme, blessés, responsabilités, indemnisation, stratégie d’entreprise et drame humain, comme dans la vraie vie les éléments se téléscopent. Les communicants doivent gérer leur stress et délivrer un message cohérent qui préserve les intérêts de leur donneur d’ordres.

Face à eux, la presse, qui traque sans répit les contradictions dans leurs messages. Au fil de la journée de nouveaux éléments sont mis à jour, donnant de chaque personnage du drame une image plus nuancée, gommant la frontière entre les bons et les méchants, comme dans la vraie vie.

Les Nouvelles de Versailles se sont fait l’écho de cette journée marquante :

 

Nouvelles1Nouvelles2

Share Button