Professionnel de l'IE, par la VAE

Validation des acquis de l'expérience

La reconnaissance de l’expérience professionnelle par la VAE est devenue un droit, la seule condition requise est d’avoir exercé une activité d’une durée de 3 ans au minimum en rapport avec le contenu du diplôme ou titre visé.

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) a pour but de valider des compétences acquises au cours d’une activité professionnelle salariée, non salariée ou bénévole. Elle permet d’évaluer à la fois le savoir, le savoir-être et le savoir-faire du demandeur. Le jury peut attribuer une VAE totale, partielle ou refuser la validation.

Les étapes de la VAE

Etape 1 : recevabilité du Livret 1

Livret 1 : dossier administratif permettant de vérifier les conditions de recevabilité de la demande (mention du diplôme choisi, présentation du parcours professionnel et des activités exercées, point sur le parcours de formation).

Le candidat doit télécharger le Livret 1 du processus de VAE.
Il doit compléter ce dossier, rassembler les justificatifs et autres pièces à joindre et l’envoyé à l’EEIE.
A la réception de ce dossier, l’EEIE envoie au candidat un accusé de réception et étudie la recevabilité du dossier. Enfin, une réponse positive ou négative est donnée au candidat dans les 15 jours qui suivent.
Si la réponse est positive, passage à l’étape 2

Etape 2 : constitution et validation du Livret 2

Livret 2 : dossier dans lequel le candidat décrit son expérience (contexte de travail, activités et tâches réalisées, outils utilisés, étendue des responsabilités exercées). L’évaluation du jury se fera sur ce dossier.

  • Le candidat s’inscrit à l’étape 2.
  • Le candidat doit constituer le Livret 2 et l’envoyer à l’EEIE avant la date limite.

Pour cela deux possibilités s’offrent à lui :

  • Réaliser son dossier seul, sans aide extérieure.
  • Réaliser son dossier avec accompagnement

L’EEIE offre la possibilité au candidat de réaliser son Livret 2 avec l’aide d’un accompagnement personnalisé, au travers de séances collectives et individuelles.

  • La direction de l’EEIE vérifie la conformité du dossier et l’envoie au jury.
  • Le jury examine le Livret 2 du candidat avant l’entretien.
Etape 3 : entretien avec le jury et décisions

Le jury intervient en conclusion de l’étape 2 au cours d’un entretien destiné pour le candidat, à compléter et expliciter les informations contenues dans le Livret 2. Le jury vérifiera que le demandeur possède les connaissances, aptitudes et compétences exigées pour l’obtention du titre concerné. Ce n’est pas un oral d’examen, mais un moyen de mieux comprendre le travail réellement effectué.

Entretien à partir du Livret 2 (possibilité de s’appuyer sur un PowerPoint).
Délibération finale.

Rendu d’un avis décisionnaire pour l’attribution du titre. Le jury se prononce sur la base du dossier présenté et de l’entretien.
Le jury ne comporte que des professionnels extérieurs à l’école.

TROIS DÉCISIONS POSSIBLES :

– Validation complète, délivrance du titre de Consultant(e) en Intelligence Economique.
– Validation partielle : le jury préconise au/à la candidat(e) d’avoir une expérience professionnelle complémentaire en relation avec les compétences à valider, et/ou de faire une formation complémentaire. Dans le cadre d’une validation partielle, le délai de validité des composantes acquises est de 5 ans. Le/la candidat(e) peut se présenter devant le jury quand il/elle est prêt, pendant ces 5 années.
– Validation refusée.

Le jury annonce et justifie sa décision auprès du/de la candidat(e), à l’oral, le jour même de l’entretien (après délibération), et par écrit dans les 48h.

 

RÉSULTAT : VAE totale, partielle ou refus

 

La VAE totale : Lorsque le candidat remplit toutes les conditions requises, le jury peut attribuer la totalité de la certification. Le titre obtenu par la VAE est le même que celui obtenu par les autres voies existantes (formation initiale, continue…).

La VAE partielle : En cas de validation partielle, le jury peut valider l’expérience du candidat pour une partie des connaissances, aptitudes et compétences exigées. Il précise alors la nature des connaissances et aptitudes devant faire l’objet d’un contrôle complémentaire. A compter de la notification de la décision du jury, le candidat dispose d’un délai de 5 ans (maximum) pour valider les modules manquants afin d’obtenir la totalité du titre.

La VAE est une étape importante, permettant au salarié de faire le point sur son parcours professionnel, ses compétences et d’anticiper ses prochaines années professionnelles. Les avantages de la VAE sont multiples. Elle apporte au salarié reconnaissance, gain de confiance et la possibilité de légitimer son parcours professionnel passé afin de préparer son avenir. Pour l’entreprise, la VAE est un outil d’optimisation des RH. Elle permet de fidéliser ses collaborateurs, les faire progresser en terme de statut et d’intérêt au travail, faciliter la mobilité interne/externe et développer l’employabilité. La VAE entre pleinement dans tous les dispositifs légaux de la formation professionnelle.

A savoir !

Au cours d’une même année civile un candidat ne peut déposer qu’une seule demande pour un même titre, diplôme ou certificat professionnel. Il a la possibilité de faire jusqu’à trois dossiers pour des diplômes ou titres différents.

La VAE, un droit

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins trois ans d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Depuis le 1er janvier 2015, tout actif peut bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle (CEP) pour l’aider à construire et finaliser son projet.

Consultez la fiche outil : Le conseil en évolution professionnelle

source : portail officiel de la VAE

Inscription

L’inscription est gratuite et en ligne, notre responsable VAE Mme Urvoy s’engage à prendre contact avec vous dans les 10 jours. Par téléphone, elle vous explique alors le mode de fonctionnement : les délais, le contenu des livrets, le coût, etc… Et surtout au regard de votre CV, elle valide avec vous l’intérêt, dans votre cas précis, d’engager une VAE.

Contacter la responsable VAE : Christelle URVOY – 01 78 521 421