«Pas besoin d’aller dans l’intrusion illégale, dans l’espionnage, il y a déjà beaucoup d’informations disponibles sur Internet, les forums, les réseaux sociaux pour peu qu’on prenne la peine de s’y intéresser», a expliqué Claude Revel, déléguée interministérielle à l’intelligence économique et marraine de la promo actuelle de l’EEIE, lors d’une rencontre organisée par Croissance Plus, le réseau français des entreprises à forte croissance.

Insistant sur l’importance d’une sensibilisation à l’intelligence économique dans le contexte économique et technique actuel, Claude Revel a déclaré souhaiter ajouter une formation dans ce domaine aux cursus d’études supérieures, pour que désormais «plus un commercial ou un ingénieur ne sorte de l’école sans savoir ce qu’est l’intelligence économique».

Créée en 1997, CroissancePlus est une association d’entrepreneurs qui fédère les dirigeants d’entreprises en forte croissance et leurs partenaires (grandes banques, cabinets d’avocats, de conseil, d’audit, d’expertise-comptable, de recrutement, de capital-risque, business angels…).

Ses membres, implantés dans toute la France, sont issus de tous les secteurs de l’économie (High Tech, biotech, services, industrie…). Quelques noms : Steria, Hologram Industries, Soitec, The Phone House, Micropole-Univers, Kiala, Le Public Système, Anne Fontaine, Oscaro, Virgin Mobile, Webhelp et bien d’autres…

Le directeur de l’EEIE Benoît de Saint Sernin, présent lors de ce petit déjeuner, était aussi est intervenu au Spring Campus du réseau Croissance Plus sur le thème de l’Intelligence Economique.

Les enjeux de la rencontre vus par Le Figaro ici.

Share Button