Les 7 et 8 janvier 2016, la Promo 10 de l’EEIE est partie pour Bruxelles, à la rencontre des acteurs et institutions de la politique Européenne.

Le point fort de ce voyage est qu’il permet de « mieux comprendre la réalité de l’Europe d’aujourd’hui, vue par ceux qui la construisent », explique Guillemette Yver, coordinatrice pédagogique. Ce voyage s’est de plus déroulé dans une ambiance excellente, « à l’image de ce que la Promo 10 donne depuis le début de l’année : bonne humeur, intérêt, implication, échanges très riches, » dit-elle. Les étudiants ont fait preuve d’une grande cohésion (notamment pour fêter l’anniversaire de Frédéric, ce qui l’a beaucoup touché !)

Quant à Emmanuel, étudiant, il explique que ce voyage à Bruxelles participe directement au renforcement de la cohésion et de l’esprit de promotion : « on vit ensemble autre chose que le quotidien des cours et missions ! »

A la Commission, la présentation des institutions a fait évoluer la perception de chacun, notamment sur la question des cartels, des fusions, ou des abus de position dominante.  L’explication du fonctionnement du Parlement a aussi été un moment fort. Au Comité économique et social Européen, Stéphane Buffetaut, très apprécié, a su décrypter le fond des choses, faire comprendre ce qu’il y a derrière les institutions.

De ces rencontres, en revanche, il ressort « une forme de désenchantement sur le fonctionnement des institutions et leur réelle efficacité : certains acteurs se sentent coupés de la réalité, déconnectés des conséquences des décisions prises… », déplore Emmanuel.

Il ajoute, à propos du lobbying :  « nous avons découvert la richesse du métier de lobbyiste, nécessaire et facilitateur, pour les entreprises, mais souvent perçu avec naïveté, réticence, suspicion. Natacha Clarac a redoré le blason du lobbying auprès des institutions européennes, et a montré ses liens avec l’IE, montrant aussi la pertinence d’insérer une cellule d’IE au sein de cabinets de lobbying. »

Enfin, parmi les points forts de ce voyage, pour lui : « les discussions entre élèves sont très riches, j’ai apprécié l’insouciance, l’esprit d’innovation, l’initiative et l’aptitude à la prise de risques de la jeunesse ! »

Share Button